Bien respirer est un art dont la pratique est abordable et dont les effets se font immédiatement sentir. Se concentrer sur sa respiration est un moyen très efficace pour calmer le corps et l’esprit, chasser les idées noires et recentrer son attention sur le présent.

Voici 4 exercices de respiration très simples qui ne vous demanderont que de rester bien attentif aux mouvements de votre corps pour en tirer le maximum de bien-être.

1) Suivre la longueur de sa respiration

Allongé sur le dos, sans coussin, les bras tendus le long du corps, détendez vos muscles, lâchez prise et gardez votre attention centrée sur votre respiration.

Commencez par mesurer votre inspiration et votre expiration en comptant mentalement puis essayez d’allonger votre expiration. Faites une petite pause avent de reprendre votre respiration.

Continuez à compter mentalement la durée de votre expiration mais aussi de votre inspiration.

10 à 20 respirations sont suffisantes pour se relaxer  mais, surtout, pour se recentrer, être plus « présent à soi-même ».

2) Suivre sa respiration

De la même manière que vous avez suivi la longueur de votre respiration, essayez de suivre votre respiration.

Pour cela, comptez mentalement 1 en inspirant, 1 en expirant puis 2 en inspirant, 2 en expirant et ainsi de suite jusqu’à 10.

Cet exercice permet de vous concentrer sur votre respiration, de vous relaxer, de ne pas vous disperser mentalement ou solliciter par tout ce qui vous entoure.

Une fois que vous aurez maîtrisé  la technique, vous pourrez la pratiquer en toute situation : en voiture, lorsque vous marchez, avant de passer un examen …

3) La respiration abdominale

Lorsque nous sommes stressés ou angoissés, nous n’insufflons pas suffisamment d’oxygène dans nos poumons. Résultat : on stresse davantage et on se sent oppressé.

En pratiquant la respiration abdominale, nous insufflons une plus grande quantité d’oxygène dans nos poumons et de façon régulière, ce qui permet de faire baisser la pression !

Pour cela, asseyez-vous le dos bien droit et posez une main sur votre poitrine, l’autre sur votre estomac.

Inspirez par le nez : la main sur votre estomac va monter alors que celle sur votre poitrine ne va presque pas bouger.

Expirez ensuite par la bouche, tout doucement, en faisant sortir le maximum d’air tout en contractant vos abdominaux. La main posée sur votre estomac va bouger lorsque vous expirez alors que celle sur votre poitrine restera quasiment immobile.

Continuez de cette manière sur environ 10 respirations.

4) La respiration marchée

Pratiquée quand vous devez vous rendre à un endroit en marchant, elle permet de respirer pleinement et de retrouver calme, sérénité et concentration.

Lorsque vous marchez, en respirant normalement, observez sur combien de pas vous inspirez et sur combien vous expirez.

Marchez normalement et tranquillement puis, après quelques minutes, allongez votre expiration d’un pas. Laissez votre inspiration revenir naturellement mais observez-là attentivement pour voir si vous éprouvez le besoin de l’allonger.

Poursuivez jusqu’à 10 respirations sur ce rythme puis allongez votre expiration d’un autre pas. Observez l’inspiration pour voir si elle ne s’allonge pas elle aussi d’un pas et ne l’allongez que si vous sentez que cela vous procurera du bien-être.

Après 20 respirations, revenez à la normale.

Alors, comment vous sentez-vous ?

ND

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s