LES CAPACITES INSOUPCONNEES DU CERVEAU

LES CAPACITES INSOUPCONNEES DU CERVEAU

Notre cerveau fonctionne grâce aux milliards de neurones qui le composent et par le réseau de connexions entre ces neurones. Son bon fonctionnement dépend d’un nombre suffisant de neurones et de la qualité de ces connexions.
Cependant, des troubles, lésions ou pathologies telles la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la détérioration cognitive, peuvent altérer le fonctionnement normal du cerveau.
Pendant longtemps, on a cru que les cellules nerveuses ne pouvaient se régénérer. Or, de récentes études ont permis de découvrir que, non seulement, le cerveau était capable de se régénérer mais aussi de se transformer et d’évoluer tout au long de sa vie :
– en créant de nouveau neurones,
– en stimulant la transmission de l’influx nerveux,
– en permettant la création de nouvelles connexions entre les neurones.

Comment entretenir et préserver le bon fonctionnement de notre cerveau ?

Un bon sommeil
Le manque de sommeil réduit le développement de nouvelles connexions entre les cellules nerveuses avec, pour conséquence, des difficultés de mémorisation, de concentration et d’apprentissage.

L’exercice et l’alimentation
L’exercice et/ou l’entraînement, une alimentation équilibrée, sont reconnus pour favoriser les fonctions cognitives. Parmi les aliments à privilégier, ceux riches en oméga 3 (hareng, sardine, maquereau, huile de lin, de noix, de colza), les fruits et légumes (pour leur apport en antioxydants, polyphénols et flavonoïdes) améliorent l’apprentissage, la performance de la mémoire, protègent les neurones et stimulent la régénération neuronale.

Les compléments nutritionnels
Certains compléments alimentaires ciblés permettent de protéger et de stimuler les fonctions cérébrales. La mucuna est une plante ayurvédique dont les graines stimulent la sécrétion de dopamine. La mucuna constitue l’ingrédient de base de la maladie de Parkinson. La bacopa est une plante contenant un principe actif aux propriétés neuroprotectrices. Elle améliore les fonctions cognitives et la mémoire, la maladie de Parkinson. L’acide alpha-lipoïque : présent dans toutes les cellules de l’organisme, il prévient le vieillissement cérébral, améliore la mémoire, les fonctions cognitives et protège des troubles neurodégénératifs. La L-carnitine est un acide aminé antioxydant qui aide à la régénération cellulaire, notamment au niveau du cerveau.
La L-tyrosine est un acide aminé qui joue un rôle fondamental dans l’équilibre physique et mental de l’organisme. Elle permet de potentialiser la synthèse des neurotransmetteurs dopamine, adrénaline et noradrénaline.

 

Publicités

Lutter naturellement contre les allergies

Lutter naturellement contre les allergies

La réaction allergique correspond à une réponse anormale et excessive du système immunitaire envers des substances normalement inoffensives pour l’organisme, que l’on respire, avale ou touche. Cette réaction résulte d’un contact avec une substance étrangère à l’organisme, appelée allergène, considérée à tort comme dangereuse pour nos cellules. L’organisme va alors fabriquer trop d’anticorps, les immunoglobulines IgE , responsables du déclenchement des réactions d’hypersensibilité.

Les facteurs les plus courants sont : les aliments, les acariens, les animaux, le pollen, les moisissures, le latex. Les manifestations allergiques regroupent principalement : eczéma, urticaire, rhinite allergique, asthme, conjonctivite, œdème de Quincke, réactions aux venins après piqûre d’insectes (guêpe, abeille …).

Les allergies saisonnières

L’allergie la plus fréquente à l’arrivée du printemps est l’allergie saisonnière. Nez qui coule, rhinite, éternuements à répétition, toux persistante, conjonctivite, démangeaisons, rougeurs en sont les principales manifestations.

Depuis ces 20 dernières années, ce type d’allergie a augmenté de façon considérable. En cause, la pollution et les changements climatiques (hausse des températures et du taux d’humidité) qui favorisent la concentration des pollens dans l’air que nous respirons et sont responsables d’un allongement de la durée de pollinisation qui s’étend maintenant de janvier à octobre.

Pour prévenir et atténuer les risques d’allergies saisonnières, une cure de detox au printemps est fortement conseillée pour nettoyer le foie et les reins afin de débarrasser l’organisme des toxines accumulées durant l’hiver, de redynamiser notre système immunitaire de façon à le rendre moins vulnérable aux allergènes flottant dans l’air.

Solutions naturelles pour traiter l’allergie

Si la suppression de l’exposition à l’allergène est nécessaire pour éviter la récidive de la réaction allergique, un apport en compléments naturels peut aider à calmer les symptômes.

le radis noir est l’un des principaux draineur du foie. Sa richesse en vitamines C, B et en soufre stimule la détoxification du foie, favorise le drainage des reins, afin de mieux éliminer les substances allergènes. Il est également très efficace pour stimuler les défenses de l’organisme et atténuer les effets allergènes sur notre système immunitaire.

la quercétine est un pigment végétal naturel aux propriétés antihistaminiques et anti-inflammatoires. Particulièrement présente dans la Sophora du Japon, les câpres et la livèche, elle se révèle très efficace pour diminuer les réactions allergiques.

le curcuma et le brocoli agissent en synergie pour moduler la réponse immunitaire excessive en cas d’allergie, réduire l’inflammation et favoriser la désintoxication de notre organisme.

la grenade, le thé vert, l’ail et le sélénium participent à l’élimination des substances allergènes toxiques pour notre corps.

le cumin noir contient un principe actif qui augmente les défenses immunitaires et exerce une action contre l’asthme et les allergies aux pollens et à la poussière en stabilisant la production des IgE responsables du déclenchement des réactions d’hypersensibilité.

N.D

Qu’est ce que l’inflammation chronique dite de bas grade ? Comment s’en sortir ?

Qu’est ce que l’inflammation chronique dite de bas grade ? Comment s’en sortir ?

L’inflammation de bas grade, ou inflammation systémique, passe le plus souvent inaperçue car elle est silencieuse et sournoise…

Contrairement à l’inflammation « classique » caractérisée par des symptômes tels que douleur, rougeur, œdème, altération de l’état général, fièvre, elle ne présente pas de signes cliniques et est à peine détectée dans les analyses sanguines.
Elle est une réponse des cellules de notre organisme à toute forme d’agression des agents toxiques de l’environnement.
Les agents extérieurs à l’organisme (bactéries, virus, parasites, particules, rayonnements, substances chimiques) sont capables de provoquer une inflammation des tissus par libération de toxines ou par effet toxique.
Cette inflammation est de plus en plus reconnue comme un marqueur de risque de nombreuses maladies chroniques telles que maladies cardiovasculaires, diabète, cancer, maladies neuro-dégénératives, obésité, dépression …
Or, de récentes études révèlent que le déséquilibre du microbiote intestinal et l’augmentation de la perméabilité intestinale favorisent l’inflammation de bas grade, d’où l’importance d’une alimentation saine et équilibrée.
Heureusement, nous pouvons gérer et contrôler cette inflammation chronique en agissant sur notre alimentation (éviter les excès de sucres, de graisses saturées, les carences en nutriments), notre mode de vie (sédentarité, tabagisme, pollution, produits toxiques …) et en faisant appel à certains compléments nutritionnels spécifiques tels que :

Le curcuma liposomé
Ce produit bénéficie d’une technologie d’encapsulation qui protège le curcuma des attaques acides de l’estomac. Le liposome est constitué des mêmes phospholipides que les membranes cellulaires, garantissant une absorption et une biodisponibilité du curcuma 8 fois supérieure à la forme sèche.
L’action antioxydante, anti-inflammatoire, protectrice du système gastro-intestinal et immunitaire de la curcumine, principe actif du curcuma, est donc fortement potentialisée.
Les acides gras oméga 3
Ils exercent des effets anti-inflammatoires naturels en permettant l’arrêt du processus inflammatoire et la résolution des inflammations aigües ou chroniques.
La feuille et l’écorce de frêne, les extraits de feuilles de cassis, d’écorce de saule, d’écorce de griffe du chat possèdent des propriétés anti-inflammatoires puissantes.
Les extraits de rhizome de réglisse, de graines de marron d’Inde, l’huile essentielle de pin activent les glandes surrénales et stimulent la production de corticoïdes aux propriétés anti-inflammatoires, toniques et neurotoniques…

ND

Les astuces bien-être pour être au top pour les fêtes

Les astuces bien-être pour être au top pour les fêtes

Vous vous sentez en baisse de forme et l’idée des fêtes qui approchent vous fatigue à l’avance ? Voici quelques conseils tout simples pour aborder cette période festive en pleine forme !

 

Maintenir ou rétablir l’équilibre de la flore intestinale

Durant les fêtes, le système digestif est fortement mobilisé. Il est nécessaire de renforcer la flore afin d’améliorer le confort intestinal et faciliter la digestion. De plus l’apport de probiotiques aidera l’organisme à mieux assimiler les vitamines, minéraux et oligo-éléments de l’alimentation.

Surmontez la fatigue

Pour vous aider à surmonter les coups de pompe, la fatigue physique et intellectuelle, pensez au Magnésium. Son association avec les vitamines du groupe B (notamment la B6), potentialise son action en augmentant le métabolisme énergétique et la résistance au stress.

Boostez votre vitalité et votre immunité

Pour un effet dynamisant et revitalisant, éviter les refroidissements et les infections hivernales, faites une cure de vitamine C, la vitamine anti-fatigue par excellence. Pensez également à l’Eglantier, plante connue depuis longtemps pour stimuler les défenses immunitaires et plus spécifiquement, les pathologies hivernales. Protégez votre flore intestinale responsable de la production d’anticorps et consommez des bactéries lactiques pour renforcer vos défenses naturelles. Pour faire le plein d’énergie, optez pour la Spiruline ! Cette micro-algue bleu-vert est un concentré de nutriments (acides aminés, lipides, bétacarotène, Fer, Chlorophylle, acides gras essentiels) et, plus particulièrement, son principe actif, la phycocyanine. N’oubliez pas non plus la vitamine D pour renforcer vos défenses immunitaires, notamment en cette période de l’année où les jours sont plus courts et moins ensoleillés.

Faites une cure de Phycocyanine sans plus attendre en profitant de notre promo spéciale fêtes de fin d’année !

ND.

Comment guérir et protéger ses dents naturellement et facilement à la maison

Comment guérir et protéger ses dents naturellement et facilement à la maison

Voici quelques remèdes faits maison à essayer dès aujourd’hui, en complément de votre hygiène bucco-dentaire quotidienne.
Des remèdes faits maison pour éliminer les caries et prendre soin de ses dents :

A. Curcuma, coco, huile de clous de girofle et sel.

Ingrédients :

–  ¼ de cuillère à café d’huile de noix de coco.

– ¼ de cuillère à café de curcuma.

– 2 gouttes d’huile de clous de girofle.

– Une pincée de sel.

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients dans un bol, puis appliquez le mélange sur votre brosse à dents et utilisez-la pour vous brosser doucement les dents, en insistent sur les caries et les cavités autant que possible. Laissez agir 5 minutes, puis brossez-vous les dents encore une fois avant de les rincer à l’eau tiède.

B. Remède au bicarbonate de soude, jus de citron, poudre de menthe sèche et huile essentielle de menthe poivrée.

Ingrédients :

– 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée.

– ½ cuillère à café de bicarbonate de soude.

– 2 gouttes de jus de citron.¼ de cuillère à café de poudre de menthe sèche (facultatif).

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients dans un bol, puis appliquez le mélange sur votre brosse à dents et brossez doucement, en veillant à atteindre toute la surface de vos dents. Laissez agir pendant environ 3 minutes avant de vous rincer à l’eau légèrement chaude.

Mise en garde : ce remède ne doit pas être utilisé plus de 2 fois par semaine, à cause des propriétés abrasives du bicarbonate de soude et du citron.

C. Remède à la poudre de racine de réglisse, huile essentielle d’orange douce, poudre d’argile de bentonite alimentaire et charbon actif.

Ingrédients :

– ½ cuillère à café de charbon actif.

– ¼ de cuillère à café de poudre de racine de réglisse.

– 1 goutte d’huile essentielle d’orange douce.

– Une pincée de poudre d’argile de bentonite alimentaire (disponible dans les magasins bio et les magasins spécialisés en diététique).

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients dans un bol, puis appliquez le mélange sur une brosse à dents et brossez doucement vos dents. Attendez environ 3 minutes, puis utilisez de l’eau légèrement chaude pour rincez vos dents. Après le rinçage, vous pouvez utiliser la brosse pour vous brosser les dents une seconde fois avant de les rincer à l’eau tiède.

Mise en garde : Cette recette doit être utilisée une fois par semaine, au maximum.

Bienfaits des ingrédients :Le sel est un ingrédient très efficace pour blanchir les dents et un excellent antibactérien qui inhibe la prolifération bactérienne dans la bouche, responsable des caries et autres problèmes bucco-dentaires. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’utiliser du sel de mer finement broyé.La curcumine, principe actif du curcuma, est un puissant antibiotique naturel et un antibactérien efficace, qui vous aidera à assainir votre bouche et à améliorer votre santé bucco-dentaire. De plus, malgré sa couleur jaune, cette épice est très efficace pour blanchir les dents. 

Grâce à sa teneur en eugénol, l’huile essentielle de clou de girofle est dotée d’un puissant effet analgésique qui soulage efficacement les douleurs dues aux caries. De plus, son action anti-infectieuse soulage l’inflammation et accélère la guérison.L’huile de noix de coco est un puissant antibactérien, et par conséquent très efficace pour traiter la mauvaise haleine et prévenir les maladies de la gencive et les caries.Le bicarbonate de soude est très efficace pour blanchir les dents. Sa texture granuleuse aide à polir votre émail et à éliminer la couche de plaque qui s’accumule à sa surface.

Le charbon actif est une poudre issue de coquilles de noix de coco, efficace pour blanchir vos dents et en éliminer les taches qui les jaunissent.L’argile de bentonite, très riche en minéraux, aide à reminéraliser les dents, à les renforcer et à leur redonner blancheur et éclat.  L’huile essentielle de menthe poivrée, tout comme l’huile essentielle de clou girofle, possède des propriétés anti-infectieuses et anesthésiantes excellentes en cas de douleurs dentaires.

Avoir la « pêche » malgré le changement d’heure et l’arrivée de l’hiver…

Avoir la « pêche » malgré le changement d’heure et l’arrivée de l’hiver…

Tous les ans à la même époque, de nombreuses personnes connaissent le « Blues de l’hiver », une baisse de moral due notamment à un déficit de luminosité. Voici quelques conseils pour sortir au plus vite de cette déprime passagère…

Quelques après le passage à l’heure d’hiver, il n’est pas rare de connaitre cette baisse d’énergie, cette envie de ne rien faire et de ne manger que du chocolat en regardant la tv…

On a l’impression que les mois de novembre et décembre n’en finissent pas. Manque de soleil, fatigue de fin d’année, jours qui raccourcissent, les causes de cette baisse de régime sont nombreuses…Voici quelques astuces pour traverser cette période le plus rapidement et le mieux possible.

Faire du sport

Une marche rapide 30 minutes trois fois par semaine fait du bien au moral et permet de conserver une dynamique corporelle. Oxygénez-vous, laissez vos pensées vagabonder en vous concentrant sur le rythme de vos pas, profitez des couleurs de l’automne et dites vous que finalement, cette saison n’est pas si détestable que ça.

Se coucher avant minuit
Si le sommeil est essentiel pour le corps et l’esprit, l’heure à laquelle nous choisissons d’aller dormir à un impact considérable sur notre humeur du lendemain. On peut inconsciemment reculer l’heure du coucher, car on a l’impression que les journées sont trop courtes et que l’on ne profite pas assez…Mais si vous sentez que votre corps réclame plus d’heures de sommeil en hiver, écoutez le et, vous vous réveillerez de meilleure humeur et avec plus d’entrain.

Contrôler son alimentation
La déprime de l’hiver peut conduire à manger plus car on croit que le corps a besoin plus d’énergie mais en fait, à bien y penser, il n’y a aucune raison de se suralimenter. D’autant que si vous avez déjà tendance naturellement à vous réconforter avec la nourriture, vous risquez de le faire davantage, notamment parce que l’on passe plus de temps chez soi. Attention à ne pas consommer trop de sucreries et de gâteaux donc au risque de se sentir encore plus irritable après (pour cause de culpabilité et de kilos superflus:-))

Pour autant, en cette période parfois difficile, l’idée de manger une bonne blanquette, un cassoulet ou une raclette peut être d’un grand réconfort…Ne vous privez pas mais gérez les quantités de nourriture et puis pensez aussi aux bonnes soupes de légumes ou de poissons que vous pouvez préparer sans risque de prendre trop de poids.

 

Combler ses carences nutritionnelles

Certains compléments alimentaires sont excellents et vous aideront efficacement à vous sentir mieux en plus de palier vos carences nutritionnelles:

Pour le sommeil et l’équilibre nerveux, le 5HTP activera la production de sérotonine et de mélatonine grâce à l’apport de 5HTP, de bergamote et des vitamines B3 et B6. Il en résulte une diminution des symptômes dépressifs et une amélioration du sommeil…en savoir plus

Pour le dynamisme et la vitalité, la Tyrosine est un acide aminé favorisant la synthèse naturelle de dopamine, adrénaline et noradrénaline améliorant ainsi la dépression…en savoir plus

Pour l’équilibre émotionnel, le safran et la Rhodiola permettent de moduler le niveau de sérotonine et d’améliorer l’humeur. Il en résulte une diminution de l’irritabilité, de la nervosité, une amélioration des symptômes dépressifs et des fonctions cognitives…en savoir plus

Recharge de vitamine d naturelle:  La vitamine D3, un des composants majeurs du métabolisme. En période de faible ensoleillement,les rayons ultravioletsB ne suffisent plus àla synthèse d’une quantitéadéquate de vitamine Ddans la peau : c’est pourquoi un apport de vitamine D devient nécessaire…en savoir plus

Booster votre immunité, pour mieux lutter contre les pathologies hivernales récidivantes (refroidissements, rhumes, états grippaux)…en savoir plus

En savoir plus sur les compléments alimentaire naturels…

FF

 

LES SPECTRES D’ACTION DE L’ACIDE R-ALPHA-LIPOIQUE

LES SPECTRES D’ACTION DE L’ACIDE R-ALPHA-LIPOIQUE

Puissant antioxydant hydrosoluble et liposoluble, l’acide alpha-lipoïque AAL (ou acide thioctique) est capable de protéger tous les compartiments cellulaires de l’organisme. De nombreuses études et publications confirment ses multiples effets bénéfiques pour la santé.

L’acide R-alpha lipoïque (ARAL) est la forme naturelle que l’on trouve dans les plantes, les animaux et l’organisme de l’homme. Elle est la seule forme agissant comme cofacteur des enzymes mitochondriales. Les études ont montré qu’elle réduit l’inflammation dix fois plus efficacement que sa forme racémique S.La stabilité et la biodisponibilité sont améliorées en convertissant l’acide R-alpha-lipoïque en son sel de sodium. Le Sodium R-alpha-lipoïque atteint des niveaux plasmatiques plus élevés et plus rapidement que l’acide R-alpha-lipoïque pur. 

1) L’acide R-alpha lipoïque relance les mitochondries

Il joue un rôle important dans le métabolisme cellulaire en étant un catalyseur de haute activité biologique, nécessaire à l’oxydation des glucides et des lipides conduisant à la génération d’ATP. L’ARAL relance l’activité des mitochondries et favorise une production croissante d’énergie au niveau des organes à haut rendement métabolique (cœur, cerveau, muscles). ACIDE R ALPHA LIPOIQUE (ARAL) : 1 comprimé le matin.

2) L’ACIDE R ALPHA LIPOIQUE recycle les vitamines C et E, ainsi que la CoQ10 et le glutathion

Intérêts chez le sportif 

L’ARAL prolonge la demi-vie de la vitamine E. De plus, sa supplémentation permet d’augmenter le taux de glutathion intracellulaire en le régénérant et en favorisant sa synthèse à partir de la cystéine. Le surmenage des sportifs provoque un effondrement du des taux de glutathion lymphocytaire.L’amélioration du transport du glucose dans les muscles permet une augmentation de la production d’ATP dans les tissus musculaires, stimule la réparation musculaire et améliore la durée de l’exercice.ARAL : 2 comprimés le matin.Association : BLUE VITAL’ : 1 à 2 unicadoses par jour.

3) Il chélate les métaux lourds

L’acide R-alpha lipoïque, comme la vitamine C, joue un rôle de chélateur vis-à-vis des métaux de transition tels le Fer et le Cuivre et des métaux lourds comme l’Arsenic, le Cadmium, le Plomb et le Mercure. En se liant à ces métaux toxiques, il facilite leur excrétion et réduit leur absorption. ARAL : 2 comprimés le matin.

Association : CHLORO 300 :  2 gélules le soir, ACTIV DETOX : 3 g par jour.

 

4) Il améliore le métabolisme glucidique 

L’acide R-alpha-lipoïque peut aider à diminuer l’insulinorésistance : il accélère l’élimination du sucre de la circulation sanguine en stimulant la fonction de l’insuline, aidant ainsi à contrôler la glycémie.

5) Il limite la glycation 

La glycation correspond à la fixation des molécules de glucose aux acides aminés générant des protéines glyquées. C’est une sorte de « caramélisation » des protéines organiques qui vont se transformer en AGE (Advanced Glycation End Products). Ces AGE génèrent un stress oxydatif majeur, une inflammation chronique. L’ARAL  joue un rôle antiglycant et antioxydant protégeant ainsi les protéines cellulaires.

ARAL : 2 comprimés le matin.

6) Il protège l’œil

L’acide R-alpha-lipoïque apporte une protection non négligeable contre la formation de la cataracte et en cas de rétinopathies diabétiques. Il pourrait augmenter les niveaux d’enzymes antioxydantes endogènes, telle la glutathion peroxydase. Les patients avec un glaucome à angle ouvert constatent également une amélioration de leurs symptômes. ARAL : 1 comprimé le matin.Association : VISIO PROTECT : 2 gélules par jour.

7) Il aide à lutter contre le diabète et ses complications

Des études ont montré que l’acide alpha-lipoïque peut être utilisé dans les diabètes de type I et II ainsi que pour leurs complications. Un grand nombre de travaux ont montré l’efficacité de l’acide R-alpha-lipoïque dans le traitement des neuropathies diabétiques. La puissance antioxydante de l’ARAL permet d’améliorer les lésions nerveuses. L’ARAL soulage efficacement les symptômes incluant douleurs, brûlures et démangeaisons après seulement trois semaines de traitement. ARAL : 2 comprimés le matin.Association : SUPPORTUM : 2 gélules matin et soir GARCINIA : 2 comprimés le matin.

8) Il protège les neurones

Le stress oxydant et l’inflammation sont des facteurs majeurs dans la dégénérescence neuronale et la maladie d’Alzheimer. L’acide alpha-lipoïque permet une stabilisation des fonctions cognitives en renforçant le système de défense antiglycation, constituant ainsi un traitement neuroprotecteur dans la maladie d’Alzheimer et les démences associées. Des chercheurs pensent que l’acide R-alpha lipoïque pourrait augmenter la production d’acétylcholine, un messager essentiel du système nerveux déficient dans le cerveau de sujets souffrant de maladie d’Alzheimer. ARAL : 2 comprimés le matin.Association : SUPPORTUM : 2 gélules matin et soir, STYXIUM : 2 gélules le matin, OMEGA PROTECT + : 2 capsules le matin.

9)  Il  améliore la mémoire à long terme :

1 comprimé le matin.Association : OMEGA PROTECT + : 2 capsules le matin, MAGNE-SENS : 2 comprimés le soir.

10) Associé à Garcinia cambogia,

Il est indiqué dans le traitement métabolique du cancerLa cellule cancéreuse est avide de sucre mais elle ne peut le brûler (la mitochondrie dysfonctionne) donc elle fermente et se divise rapidement. L’ARAL permet à la mitochondrie de brûler les dérivés du sucre et le Garcinia inhibe une enzyme indispensable à la synthèse des parois cellulaires. ARAL et GARCINIA vont donc ralentir la croissance du cancer. A associer à un traitement classique. ARAL : 2 comprimés matin et soir. GARCINIA : 2 comprimés matin, midi et soir.