Connaissez-vous les vertus du sapin ?

Connaissez-vous les vertus du sapin ?

Le sapin est un précieux fluidifiant des sécrétions bronchiques, dans les cas d’affections des voies respiratoires. Il présente, néanmoins, bien d’autres vertus médicinales, notamment grâce aux propriétés du pinène contenu dans ses aiguilles : traitement des douleurs, diminution des troubles gynécologiques, apaisement des brûlures et des plaies…

 

– La térébenthine d’Alsace ou de Strasbourg est recueillie après incision de l’écorce. elle entre dans la fabrication de différents emplâtres, crèmes et onguents destinés à combattre les affections rhumatismales et névralgies. On l’utilise goutte à goutte sur des compresses chaudes contre les bronchites chroniques et tenaces.

– L’essence ou Huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur des aiguilles du sapin et rentre dans la composition de désinfectants et de toutes sortes de produits pour le bain.

– Les aiguilles et les pousses renferment des substances comme terpène, glucosides, picéïne, salicinéréïne, tanin ainsi qu’une quantité appréciable de vitamine C. On les utilise alors dans ce cas sous forme d’infusion.

– Les bourgeons de sapin ou turions utilisés par la médecine sont en fait les bourgeons du pin sylvestre appelés aussi Pin Sauvage. Ils possèdent des propriétés antiseptiques et expectorantes connues de tous. Ils sont employés dans les catarrhes bronchiques, la grippe, les rhumes rebelles, et les affections pulmonaires chroniques. Leur usage est vaste (rhumes, grippe, inflammation de la vessie, rhumatismes, goutte, affections dermatologiques) mais ils sont principalement utilisés pour le traitement des maladies respiratoires.

– Des bains de branches et d’aiguilles de pin : l’infusion de pointes de branches et d’aiguilles ainsi que l’extrait d’aiguilles de pin peuvent être également utilisés dans les bains. Ces bains stimulent la peau, la circulation sanguine et la diurèse favorisant ainsi l’état général et ayant un effet relaxant.

– Les bourgeons de sapin renferment comme principaux constituants thérapeutiques, la vitamine C et l’huile essentielle. Cette huile contient l’alpha-pinène et le limonène, les principaux principes actifs du bourgeon. Les agents actifs sont préparés sous différentes présentations. La plus courante est le sirop.

 

SPECIAL DETOX DU FOIE : SOLUTIONS NATURELLES

SPECIAL DETOX DU FOIE : SOLUTIONS NATURELLES

Les fêtes de fin d’année sont propices à quelques excès alimentaires qui, s’ils sont bien agréables, peuvent provoquer la fameuse « crise de foie ».

Trop de chocolats, des repas copieux, un peu trop riches en graisses et bien arrosés, sont souvent responsables de nausées, de ballonnements, de maux de ventre, d’une langue pâteuse et d’une mauvaise haleine, d’un teint brouillé, de maux de tête avec parfois des vertiges et des difficultés à supporter la lumière.

En cause : les toxines et déchets produits en excès qui vont engorger le foie mais également tout le système digestif (vésicule biliaire, intestins, estomac).

Pour retrouver votre tonus et votre bien-être, des solutions naturelles existent.

Pour bien préparer ces fêtes, tout d’abord, suivez une petite diète durant quelques jours : buvez beaucoup d’eau, optez pour des bouillons de légumes, des fruits et légumes cuits à la vapeur, des céréales complètes, des yaourts, des viandes et poissons maigres grillés sans matière grasse.Ensuite, aidez votre foie et votre système digestif à se « purifier » grâce à des plantes traditionnellement reconnues pour leur vertus drainantes et dynamisantes.

L’artichaut

Ses feuilles renferment de la cynarine, principe actif qui permet de détoxifier le foie, de favoriser l’assimilation des graisses et de favoriser l’évacuation de la bile.

Le radis noir

La racine du radis noir est un draineur hépatique par excellence. Elle doit ses propriétés stimulantes de la vésicule biliaire, drainantes et détoxifiantes du foie, à sa richesse en acides aminés soufrés.

Le romarin

On utilise ses sommités fleuries pour stimuler les digestions lentes et difficiles.

Le chardon marie

Son fruit contient de la sylimarine, substance bénéfique pour protéger le foie. Elle stimule la vésicule biliaire et permet une meilleure élimination des toxines.

Le desmodium

Des études scientifiques ont confirmé depuis plus de 20 ans les propriétés protectrices et régénératrices du desmodium sur le foie.

Le chrysantellum

Grâce à sa richesse en flavonoïdes, le chrysantellum préserve des excès alimentaires et des abus d’alcool tout en protégeant les cellules du foie.

Le citron

Riche en acide citrique et en flavonoïdes, il permet de stimuler la sécrétion de bile dans le foie, de faciliter la digestion et de favoriser l’élimination des déchets et des toxines.

L’huile de cumin noir

Riche en thymoquinone, l’huile présente une forte action hépatoprotectrice vis à vis du stress oxydatif occasionné par différentes substances (toxines et déchets toxiques).