Les épices qui soignent

epicestherapeutiques

Saviez-vous que de nombreuses épices ont des propriétés thérapeutiques très intéressantes et qu’elles peuvent vous soigner ?

Utilisées en tisanes, infusions, dans l’alimentation et en phytothérapie, nous vous proposons d’en découvrir les principales.

L’anis étoilé (ou badiane) et l’anis vert contiennent une essence aromatique très efficace pour faciliter la digestion, éviter les ballonnements en fin de repas.

Leurs propriétés antivirales les préconisent également en cas de refroidissement pour dégager les voies respiratoires.

L’anis vert est particulièrement recommandé aux femmes qui allaitent car il augmente la sécrétion lactée.

La cannelle renferme une huile essentielle reconnue pour ses vertus digestives. Elle facilite la digestion, limite les ballonnements et les flatulences, régule l’appétit.

Elle est utile dans la régulation de la glycémie et donc en cas de diabète.

Son action antibactérienne permet de lutter contre plusieurs souches bactériennes alimentaires (salmonelle, listéria …).

Ses propriétés cardiovasculaires contribuent à réduire l’agrégation plaquettaire et la pression sanguine.

Le clou de girofle contient de l’eugénol, un antibactérien et antiseptique puissant, traditionnellement utilisé contre les affections virales.

Antispasmodique, il facilite la digestion.

En utilisation buccale, il agit sur les bactéries buccales impliquées dans la parodontopathie et ses propriétés analgésiques et anesthésiantes réduisent les douleurs dentaires.

Le cumin renferme une essence aromatique très efficace pour faciliter la digestion après un repas copieux. Très bon désinfectant intestinal (antibactérien et antimycosique), il possède également des propriétés stimulantes et diurétiques.

ND

 

 

Publicité

LE ROOIBOS OU THE ROUGE

 Le rooibos doit son surnom de thé rouge à la couleur qu’il dégage lors de son infusion. Originaire d’Afrique du Sud, il possède de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé que nous vous proposons de découvrir.

Qu’est-ce-que le rooibos ?

Le rooibos est un buisson rougeâtre de la famille des acacias qui pousse exclusivement en Afrique du Sud. On utilise ses fines feuilles en forme d’aiguille et sa tige, coupés en fins morceaux et légèrement fermentés, sous forme d’infusion. Le dosage conseillé est un sachet ou une cuillère à thé par tasse avec une durée d’infusion entre 7 et 10 minutes dans une eau chauffée à 100°C.

On obtient une boisson à la couleur rouge-brun d’où sa dénomination populaire de thé rouge, même si le rooibos ne contient pas de théine, qui peut se consommer froide ou chaude.

En Afrique du Sud, cette boisson nationale peut s’accompagner de lait et de sucre. Dans les pays occidentaux, on ajoute des saveurs fruitées (bergamote, cannelle, vanille, orange, amande, …) ou épicées (épices indiennes, gingembre, clous de girofle, poivre, …).

La présence de tanins donne un goût plus corsé par rapport aux thés traditionnels.

Quelles sont ses vertus ?

Le rooibos est utilisé depuis 3 siècles en Afrique du Sud.

En 1969, la sud-africaine Annetjie Theron découvre les 1ers bienfaits de cette boisson pour soulager les coliques de son bébé. La décennie suivante permet de découvrir comment traiter les allergies cutanées avec le rooibos.

Les recherches scientifiques sur les vertus thérapeutiques du rooibos sont lancées.

Les tentatives de développement de la culture de cette plante sur d’autres territoires se soldant par un échec, l’Afrique du Sud exporte désormais le rooibos vers de nombreux pays (Allemagne, Japon, France, Chine, Angleterre, Corée du Sud, Australie …).

Le rooibos contient des principes actifs efficaces pour faciliter la digestion, réduire la diarrhée et les spasmes intestinaux. Sa richesse en flavonoïdes exerce un effet calmant qui favorise le sommeil en luttant contre les insomnies. Ces mêmes flavonoïdes antioxydants permettent de piéger les radicaux libres et donc de lutter contre le vieillissement des cellules, le déclin cognitif, les risques cardiovasculaires.

Un des composants actifs du rooibos, la quercétine, agit sur les phénomènes allergiques en stimulant la production du cytochrome 450 impliqué dans la métabolisation des allergènes avec, comme conséquence, une amélioration de la réponse allergique.

Sa richesse en zinc permet de renforcer le système immunitaire.

Le rooibos peut également être utilisé en traitement externe comme élément de base des écrans solaires et lotions après-soleil contre les effets néfastes de l’exposition aux rayons UV par son action apaisante et anti-allergénique.

Pour découvrir notre gamme de thés et tisanes premium Sofinature Cliquez ici 

ND.