SPECIAL DETOX DU FOIE : SOLUTIONS NATURELLES

SPECIAL DETOX DU FOIE : SOLUTIONS NATURELLES

Les fêtes de fin d’année sont propices à quelques excès alimentaires qui, s’ils sont bien agréables, peuvent provoquer la fameuse « crise de foie ».

Trop de chocolats, des repas copieux, un peu trop riches en graisses et bien arrosés, sont souvent responsables de nausées, de ballonnements, de maux de ventre, d’une langue pâteuse et d’une mauvaise haleine, d’un teint brouillé, de maux de tête avec parfois des vertiges et des difficultés à supporter la lumière.

En cause : les toxines et déchets produits en excès qui vont engorger le foie mais également tout le système digestif (vésicule biliaire, intestins, estomac).

Pour retrouver votre tonus et votre bien-être, des solutions naturelles existent.

Pour bien préparer ces fêtes, tout d’abord, suivez une petite diète durant quelques jours : buvez beaucoup d’eau, optez pour des bouillons de légumes, des fruits et légumes cuits à la vapeur, des céréales complètes, des yaourts, des viandes et poissons maigres grillés sans matière grasse.Ensuite, aidez votre foie et votre système digestif à se « purifier » grâce à des plantes traditionnellement reconnues pour leur vertus drainantes et dynamisantes.

L’artichaut

Ses feuilles renferment de la cynarine, principe actif qui permet de détoxifier le foie, de favoriser l’assimilation des graisses et de favoriser l’évacuation de la bile.

Le radis noir

La racine du radis noir est un draineur hépatique par excellence. Elle doit ses propriétés stimulantes de la vésicule biliaire, drainantes et détoxifiantes du foie, à sa richesse en acides aminés soufrés.

Le romarin

On utilise ses sommités fleuries pour stimuler les digestions lentes et difficiles.

Le chardon marie

Son fruit contient de la sylimarine, substance bénéfique pour protéger le foie. Elle stimule la vésicule biliaire et permet une meilleure élimination des toxines.

Le desmodium

Des études scientifiques ont confirmé depuis plus de 20 ans les propriétés protectrices et régénératrices du desmodium sur le foie.

Le chrysantellum

Grâce à sa richesse en flavonoïdes, le chrysantellum préserve des excès alimentaires et des abus d’alcool tout en protégeant les cellules du foie.

Le citron

Riche en acide citrique et en flavonoïdes, il permet de stimuler la sécrétion de bile dans le foie, de faciliter la digestion et de favoriser l’élimination des déchets et des toxines.

L’huile de cumin noir

Riche en thymoquinone, l’huile présente une forte action hépatoprotectrice vis à vis du stress oxydatif occasionné par différentes substances (toxines et déchets toxiques).

Publicité

Le jeûne séquentiel : un bienfait pour l’organisme

jeunesofibio

Le jeûne séquentiel permet de mettre son organisme au repos pendant quelques heures, de manière simple et sans risque.

Tour d’horizon sur ce jeûne détox rapide et facile.

Le jeûne séquentiel, qu’est-ce-que c’est ?

Cela consiste à ne pas s’alimenter pendant 12 à 16 heures en moyenne, une fois par semaine, tout en continuant à bien s’hydrater.

Le but est de permettre à l’organisme de marquer une pause et de faciliter le travail de détoxification du foie. Il permet également de mieux gérer son appétit.

Comment le pratiquer ?

Très simplement : il suffit de s’arrêter de manger vers 20 heures, par exemple, après un dîner léger et de recommencer à s’alimenter le lendemain vers 12 ou 13 heures et ce, une fois par semaine.

Durant ce laps de temps, il convient de bien s’hydrater en buvant beaucoup d’eau, de tisanes non sucrées ou de boissons drainantes .

Si le jeûne séquentiel est plus facile à pratiquer la nuit, il peut s’adapter aux envies et aux modes de vie de chacun comme, par exemple, sauter le repas du soir et prendre un petit déjeuner normal.

L’important est de mettre son corps au repos durant au moins 12 heures, au moment où cela vous semble le plus opportun.

Quels-sont ses bienfaits pour l’organisme ?

Le jeûne séquentiel aide à une meilleure élimination des déchets de l’organisme et à réduire les inflammations. Il permet de diminuer la fatigue, d’augmenter le tonus et la vitalité et de booster les défenses immunitaires. On observe une baisse de fréquence des allergies, de l’asthme, des infections et des rhumatismes ainsi qu’un teint plus clair et une peau plus saine.

De même, il contribue à retrouver les sensations liées à l’appétit, de ne pas manger sans faim, de reprendre de bonnes habitudes alimentaires par un réapprentissage des notions de faim et de satiété.

S’il n’a pas pour but de faire maigrir, il aide néanmoins à équilibrer son poids.

Il permet à l’organisme de faire une pause et de favoriser le mieux être.

Quelles-sont ses limites et ses recommandations ?

Même s’il peut être pratiqué de manière régulière et sans risque de carences, le jeûne séquentiel est déconseillé aux personnes sujettes à l’hypoglycémie, aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes prenant certains médicaments.

Avant de se lancer, il est donc préférable de demander conseil à son praticien de santé.

ND