Le corps humain est formé de différents organes (foie, reins, intestins, poumons, peau) dont le rôle est d’éliminer les déchets. La saturation de ces organes qu’on nomme les émonctoires peut causer diverses troubles (dermatose, toux, rhumes, anxiété, nervosité, brûlures d’estomac, nausées, vertiges, surcharges pondérales, insuffisance rénale aigue…).

L’accumulation des déchets est en grande partie responsable de la nature profonde de toutes nos maladies.  C’est pourquoi la qualité  de notre alimentation  et de l’air que nous respirons sont primordiaux. Protéger notre organisme avec des compléments nutritionnels  s’avère essentiel pour conserver une bonne santé longtemps ou la retrouver rapidement.

Pour mieux comprendre, notre organisme fonctionne en trois étapes :

1 La réception des énergies externes : (aliments, air, soleil, …)

  • par voie digestive
  • par voie cutanée
  • par voies respiratoire

2 La transformation de ces énergies notamment celles qui entrent par voie digestive :

  • La digestion
  • Le métabolisme

3 La dépense des énergies et l’élimination  des déchets

  • Les émonctoires (foie, foie, reins, intestins, poumons, peau)

Le rein, l’organe le plus sensible aux déchets

Pour que notre organisme fonctionne correctement, il faut donc que l’apport énergétique soit adapté à ses capacités de transformation, que ces ses énergies transformées soient toutes dépensées ou éliminées pour éviter une accumulation de déchet dans notre organisme.

Les déchets sont excrètes sous forme gazeuse, solide ou en solution. Les organes les plus excréteurs de déchet en solution sont les reins. Ils filtrent le sang et dirigent les déchets vers la vessie. Parmi les déchets excrétés on retrouve des minéraux tels que les chlorures, sulfates, phosphates, vitamines, ammoniac etc.

Toutes ces ségrégations proviennent de diverse origine telle qu’une alimentation très protéinée. Le rein limité quant à sa capacité d’excrétion, retourne au sang l’urée en excès et cause ainsi l’urémie (insuffisance rénale).

Si l’alimentation est très riche en protéine, l’acide urique peut se cristalliser en bouquets dans les articulations (c’est la goutte), des calculs dans la vessie ou dans le rein (coliques néphrétique).

Tant que la qualité des déchets produits quotidiennement reste dans les limites de la capacité d’élimination de l’organisme, la circulation des énergies peut se faire correctement. Mais dès que la production de déchets dépasse la capacité d’élimination, il s’ensuit une accumulation de toxines dans l’organisme en général, et génère le mauvais fonctionnement organique.

SS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s