Les graines germées sont des plantes comestibles que l’on fait germer sans les planter pour les consommer.

Leur richesse nutritionnelle en font un atout de choix pour notre santé.

Avec un peu de technique et un faible investissement, vous pouvez produire vos propres graines pour votre propre consommation.

Petit tour d’horizon de ce trésor de bienfaits.

Les graines à germer

Presque toutes les graines peuvent être consommées germées. Elles appartiennent à plusieurs familles différentes :

les légumineuses : luzerne, fenugrec, haricot mungo, lentille, pois chiche,

les céréales : avoine, blé, maïs, millet, orge, sarrasin, quinoa, riz,

les oléagineux : sésame, tournesol, fruits oléagineux (noix, noisette, amande),

les légumes : brocoli, carotte, céleri, choux, épinard, fenouil, navet, oignon, poireau, persil, radis,

les mucilagineux : cresson, lin, roquette, moutarde.

Cependant, certaines ne sont pas consommables et même toxiques : tomate, aubergine, rhubarbe.

Intérêt nutritionnel

Les graines germées sont des concentrés de nutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, enzymes, acides gras essentiels, protéines.

Elles en contiennent beaucoup plus que la graine sèche et sont plus digestes, mieux assimilables et plus concentrées en nutriments que les légumes.

La germination multiplie la richesse nutritionnelle de la graine sans augmenter pour autant son apport calorique.

A titre d’exemple, la graine germée de blé contient environ 6 fois plus de vitamine C et 3 fois plus de vitamine A qu’un grain de blé.

Les graines germées apportent également des fibres d’où leur intérêt pour réguler le transit et la digestion.

Elles peuvent se consommer nature, en salade, en tartine et sandwich, incorporées aux omelettes, aux gratins, ajoutées dans les soupes ou les purées de légumes.

Comment les faire germer chez soi

Vous pouvez acheter directement des graines germées prêtes à l’emploi en sachet, dans les magasins bio et dans certains supermarchés au rayon bio.

Vous pouvez également vous procurer des graines à faire germer vous-même dans un germoir ou, à défaut, dans un bocal recouvert d’une gaze, dans une passoire, sur une assiette garnie de coton humide ou encore dans un sac en tissu aéré (lin, tulle, voile …) que l’on trempera 2 fois par jour pour l’humidifier. Procurez-vous de préférence des graines bio pour éviter toutes traces de pesticides.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s