Que manger pour éviter grippe et rhume ?

QUE MANGER POUR EVITER GRIPPE ET
RHUME ?

Prévenir ou aider à soigner la grippe et le rhume par le contenu de son assiette est
possible et même conseillé. Quels sont les aliments à privilégier ou à éviter ? Nous vous proposons quelques réponses.

1) Fruits et légumes sont à mettre au menu en bonne quantité car ils contiennent une forte proportion d’antioxydants qui s’opposent aux radicaux libres pour renforcer le système immunitaire. De plus, beaucoup sont riches en vitamine C qui aide l’organisme à produire davantage de lymphocytes T, capables d’attaquer et de détruire un grand nombre d’agents pathogènes.

La vitamine C permet également de réduire légèrement la durée du rhume, en moyenne de 1 jour par an pour les adultes et de 4 jours pour les enfants.

Parmi les meilleures sources alimentaires de vitamine C, optez pour le kiwi, le cassis, l’orange, le citron, le pamplemousse, les fraises, le cantaloup, le persil, les poivrons rouges et verts, le brocoli, la tomate, les choux-fleurs et choux de Bruxelles, les épinards.

2) Les aliments protéinés que l’on retrouve en grande quantité dans les viandes,
volailles, poissons, fruits de mer, noix et légumineuses permettent de produire
des anticorps, molécules clés du système immunitaire.

Cependant, veillez à supprimer les viandes grasses, les fritures, tout comme les pâtes feuilletées, les pâtisseries, les fromages gras, le beurre et la crème, riches en graisses saturées responsables de baisser la résistance bactérienne et donc de favoriser les maux hivernaux.

3) Pensez aux acides gras essentiels oméga 3 et 6, pour un meilleur fonctionnement immunitaire.

Consommez des poissons gras, des graines de lin, des noix, pour leur apport en oméga 3 et de l’huile d’olive et de canola pour les oméga 6.

Sachez également que les poissons gras sont une bonne source de vitamine D aux propriétés immunostimulantes, la production de vitamine D grâce au soleil étant pratiquement nulle en hiver.

4) Le zinc est un oligo-élément indispensable pour stimuler le système immunitaire et éviter les infections à  répétition, les refroidissements et les maux hivernaux.

On le trouve principalement dans les huîtres, les fruits de mer, le foie de veau, le poulet, les œufs, le pain complet, les germes de blé, les graines de citrouille et de sésame, les légumineuses et les fruits secs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s